Il nous est déjà tous arrivé d’être de bonne humeur et de vouloir partager cette joie avec un ami. Cela peut être pour un projet, une idée, etc. Mais le moment venu, pendant que vous exultez, il ne peut pas s’empêcher de donner un avis négatif. Et là, sans même que vous ne vous en rendiez compte, votre bonne humeur n’est plus présente. Vous êtes devenu irrité, déçu et triste. On ne va pas se le cacher : les personnes critiques adorent nous décourager et nous rabaisser. Qu’importe ce que vous direz, elles trouveront toujours un moyen de vous mettre le moral en miette. Dans cet article, j’ai décidé de vous épauler en vous donnant 7 conseils pour vous aider à mieux gérer les critiques non constructives.

1 – Ne pas le prendre pour soi

Dans la plupart des cas, les critiques reflètent celles et ceux qui les émettent. Alors certes, vous pouvez réagir de manière négative et vous énerver, notamment car vous pensez que la personne qui se le permet ne fait ça qu’avec vous, mais vous auriez tort. En effet, elle pourrait bien critiquer tout et n’importe quoi, mais également, n’importe qui. 

Pour vous l’assurer, vous pouvez le vérifier avec une astuce très simple : si vous avez des amis ou des collègues en communs avec lui/elle, essayez de vous retrouver en leur présence, puis analysez :

  • Comment se comporte la personne qui critique ? 
  • Est-elle toujours négative ? 

Il est très facile de prendre les critiques pour soi, mais grâce à cela, vous pourriez bien vous rendre compte que le problème ne vient pas de “vous”. Eh oui, si cette personne délivre les mêmes commentaires négatifs à tout le monde, vous aurez de quoi relâcher la pression. 

2 – Voir le message sous-entendu

Parfois, certains essayent juste de donner leur opinion, mais ils manquent cruellement de tact. Par ce fait, nous pouvons mal l’interpréter et nous les cataloguons tout de suite comme des rabats-joie qui prennent un malin plaisir à nous mettre le moral à zéro. 

Eh oui, la plupart des gens restent focaliser sur le “comment”, c’est-à-dire sur la communication (les mots employés, le ton de la voix…), alors qu’il serait bien plus productif de se concentrer davantage sur le message transmis. Certes, la forme est toujours importante, mais parfois, il faut savoir aller au-delà et écouter le fond. 

gérer les critiques et message sous entendu

De plus, ces personnes ne savent peut-être pas comment s’y prendre pour vous dire les choses de la bonne manière. Elles peuvent même être surprises de leur comportement, car elles ne s’en rendent pas forcément compte. D’autre part, il vous arrive peut-être aussi de prendre des commentaires trop à cœur, alors que ce n’était pas du tout le but de la manœuvre. Dans ce cas, nous pouvons le dire : vous vous faites du mal pour rien ! 

Apprenez donc à filtrer les mots et posez-vous quelques questions :

  • Qu’essaye-t-on de me dire ? 
  • Pourquoi me dit-on cela ? 
  • Est-ce une critique constructive ou non ? 

Au bout du compte, vous pourrez bien vous apercevoir qu’on essaye juste de vous venir en aide. Ainsi, vous pourrez les prendre en considération, afin de vous améliorer. 

3 – Prendre les critiques comme de l’honnêteté

Pour ma part, je pense qu’il vaut mieux avoir affaire à quelqu’un d’honnête. Si c’est pour recevoir des compliments, alors que la personne en face n’en pense pas un traître mot, je ne vois pas l’intérêt. 

Vous le savez bien : beaucoup peuvent faire semblant de vous soutenir, d’être agréable en votre compagnie, alors qu’en réalité, ce n’est pas du tout le cas. L’une des raisons principales peut être la peur de vous mettre à dos, de vous énerver… 

D’ailleurs, à un moment ou à un autre, nous avons tous eu à rencontrer ce type de personne. Bien entendu, je ne suis pas en train de vous dire de prendre toutes les critiques comme de l’honnêteté. Il ne tient qu’à vous de juger si celles-ci sont pertinentes ou non.

4 – Apprendre à accepter les critiques

Il y a forcément des critiques qui vous touchent plus que d’autres, c’est une évidence. Si oui, quelles sont-elles ? Pourquoi vous font-elles du mal ? Ne vous étonnez pas si vos premières réponses ne sont pas tournées vers vous-même, mais plutôt, vers l’extérieur. Par exemple, vous pourriez bien penser que votre ressenti vient des différents que vous avez avec l’autre personne. 

Quoi qu’il en soit, plus vous creuserez, plus vous aurez de chance de trouver les bonnes réponses. Et vous verrez… il est fort probable que ces dernières soient davantage dirigées vers vous, que vers les autres. Si c’est le cas, cela peut signifier qu’il est temps de faire un travail sur vous. 

5 – Ne pas demander les avis des autres si on ne supporte pas les critiques

Si vous n’arrivez vraiment pas à admettre les commentaires négatifs, pensez à ne plus demander l’opinion des autres, car une chose est sûre : les personnes critiques adorent donner leur(s) avis, même quand on ne leur demande pas. Évitez aussi de leur donner le bâton pour vous faire battre. 

Beaucoup le font inconsciemment dans le but de recevoir l’acceptation des autres. De plus, être motivé et encouragé par ce type de personnage n’est pas une mince affaire. C’est pourquoi leur approbation est d’autant plus précieuse. 

acceptation des autres critiques

Mais retenez ceci : ces personnes ne sont pas faites pour faire des compliments, mais bien pour “critiquer”. Alors, si vous entamez une discussion avec l’une d’entre elles dans l’espoir de valider une idée ou autres, je vous le dis tout de suite : stoppez ce manège infernal ! Vous les connaissez, alors ne soyez pas surpris si elles vous envoient encore de la négativité en pleine figure.

6 – Ignorer les critiques pour se protéger

Comme je vous l’ai évoqué précédemment, certaines personnes adorent donner leur avis, le tout sans raison apparente. D’ailleurs, certaines critiques peuvent même se retrouver hors contexte. Dans ce cadre, vous pouvez penser à vous venger ou insulter la personne, mais franchement… ça n’en vaut vraiment pas la peine.

En effet, celles et ceux qui se permettent de juger négativement en permanence doivent avoir une vie assez morose. De plus, si vous souhaitez contre-attaquer, la situation risque de virer au drame, mais pas seulement ! Vous pourriez même finir par devenir triste et amer, comme elles. 

Vous l’aurez compris : le mieux à faire reste d’ignorer les critiques. Sinon, vous pouvez tout aussi bien leur donner une réponse basique du type : “je vous remercie, j’ai bien pris en compte vos remarques, et sinon, il fait beau aujourd’hui”. Ainsi, vous montrerez à votre interlocuteur que vous ne souhaitez pas vous étendre davantage sur le sujet. 

Si la personne continue d’insister, il ne vous reste plus qu’à la mettre de côté sans réfléchir. À ce niveau-là, elle attend forcément une réponse de votre part, mais en coupant court, vous garderez le contrôle de la situation. 

7 – Éviter les personnes critiques : une solution radicale

Si les conseils évoqués ci-dessus ne fonctionnent pas pour vous, il vous reste une solution radicale. Elle consiste tout simplement à éviter ce type de personnage. Réduisez donc au maximum le contact et limitez vos conversations avec lui/elle au strict minimum. 

Si vraiment, il vous est impossible de couper le contact, notamment car vous avez un groupe d’amis en commun, que vous êtes dans la même équipe de travail… je vous recommande d’utiliser les astuces précédentes. 

Sachez que certaines personnes ne peuvent pas s’empêcher d’être négatif à longueur de temps, et ce, qu’importe le sujet. Pour votre bien-être, il serait préférable de vous en séparer, car ces relations peuvent réellement engendrer du stress et de l’anxiété. En rompant le lien, vous vous ferez le plus beau des cadeaux.

Vous avez maintenant 7 conseils en poche pour vous aider à mieux gérer les critiques au quotidien. Et vous, où en êtes vous ? Avez-vous d’autres astuces pour mieux vivre ce genre de situation ? Et si vous souhaitez en savoir plus, la vidéo ci-dessous est faite pour vous.