Dans cet article, nous allons répondre à une question qui concerne énormément de personnes : comment trouver sa voie dans la vie ? En effet, la plupart des gens ne savent pas toujours ce qu’ils veulent faire. Alors, ce n’est pas non plus un drame, mais je peux comprendre que ça peut être quelque chose qui manque. Après tout, il est toujours mieux d’exercer une activité qui nous passionne, qui nous anime. C’est pourquoi, je vous partage ici quelques astuces pour trouver votre voie

Conseil N°1 – Explorer de nouvelles choses pour trouver sa voie dans la vie

Tout d’abord, vous devez systématiquement adopter une démarche d’exploration. Car oui, vous êtes peut-être passionné :

  • par les sushis coréens, mais vous n’en avez jamais mangés ; 
  • par la plongée sous-marine, mais vous n’avez jamais testé, etc. 

Vous l’aurez compris : pour déterminer ce qui vous anime réellement, vous devez tester des choses. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous lancer dans une nouvelle activité, à rencontrer des gens, à discuter avec eux, à voyager, etc. En résumé, réduisez le nombre d’activités que vous ignorez

En fait, il y a trois grandes étapes quand vous décidez de vous lancer dans un projet.

Phase N°1 – La phase d’exploration

À ce moment-là, c’est la lune de miel. Vous découvrez une nouvelle activité, tout est beau, tout est magnifique ! C’est vraiment génial et vous ne manquez pas de motivation. Vous êtes vraiment déterminé et rien ne peut vous arrêter. 

Phase N°2 – La traversée du désert

réussir la traversée du désert

Cette phase est un peu plus complexe, car c’est là où l’enthousiasme peut retomber. Puis, vous pouvez vous rendre compte que vous dépensez pas mal d’énergie pour des résultats qui ne sont pas toujours à la hauteur de vos espérances.

Parfois, vous pouvez même aller jeter un coup d’œil chez le voisin et vous apercevoir qu’il a de très bons résultats. Vous ne comprenez pas pourquoi et cela vous décourage. Si vous êtes dans ce cas, sachez que la plupart temps, c’est souvent l’expérience qui fait toute la différence. En bref, beaucoup de personnes détestent la traversée du désert. Résultat, ils peuvent s’arrêter et tout abandonner bien trop rapidement. 

Comprenez bien que nous avons une sorte d’élasticité par rapport au plaisir que nous procure une activité. Elle est d’abord liée à la nouveauté de la chose, mais après, nous pouvons nous focaliser davantage sur les résultats que nous obtenons par rapport aux efforts fournis. Dans ce cadre, cela peut porter préjudice. 

Phase N°3 – La consécration 

Je pense qu’il n’y a pas d’utilité à définir cette troisième phase, n’est-ce pas ? Sachez tout de même qu’il est possible d’apprendre à aimer une activité, alors qu’on ne l’aimait pas au début (notamment si nous devenons bons dans celle-ci). 

Par exemple, André Agassi nous dit, dans son livre, que le tennis n’était vraiment pas sa grande passion. Mais comme vous le savez, il a tout de même réussi à exceller dans cette discipline, et ce, dès son plus jeune âge, notamment car son père le forçait à jouer pendant des journées entières. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce livre, je vous invite à visionner la vidéo ci-dessous. Certains passages m’ont interpellé et je souhaitais vous les partager :

Conseil N°2 – Sortir de sa zone de confort pour trouver sa voie dans la vie 

Selon moi, se lancer dans un projet qui nous passionne et qui nous sort de notre zone de confort est une excellente manière de grandir. Vous savez, je parle de ceux qui nous obligent à donner le meilleur, car on veut absolument réussir. 

Pour aller dans ce sens, je vous recommande de trouver un projet qui combine :

  • une passion ; 
  • une compétence ;
  • un potentiel économique (si vous souhaitez devenir entrepreneur). 

Il faut aussi veiller à ce qu’il soit suffisamment challengeant, parce que c’est ce qui permet de sortir de sa zone de confort. Cependant, ne pensez pas à vous fixer un objectif insurmontable non plus, car cela pourrait vous décourager. Une fois que vous avez mis la main dessus, découpez-le en plusieurs tâches. Ainsi, le travail à effectuer vous paraîtra bien plus digeste. 

Je suis moi-même passé par là

Si vous me suivez depuis pas mal de temps, vous devez savoir que j’ai créé ma première entreprise à 19 ans. Et franchement, cette décision a littéralement changé ma vie. Pour tout vous dire, j’étais un lycéen totalement démotivé, mais grâce à ce projet, je suis devenu un créateur d’entreprise inarrêtable. Malgré tous les obstacles que j’ai pu rencontrer, rien ne pouvait me faire dévier de mon objectif.   

En quelques mois, je suis passé de l’apathie à la surmotivation. Pourquoi ? Car j’avais enfin trouvé un projet dans un domaine qui me passionnait et dans lequel j’étais compétent : l’informatique ! Ce dernier me mettait au défi et j’adorais ça. 

Avant de me lancer dans cette aventure un peu folle, j’avais quand même déjà fait une expérience sur le terrain. Elle m’avait notamment permis de gagner de l’argent et de rencontrer quelques clients. C’est d’ailleurs ce qui m’a permis d’avoir la confiance nécessaire pour sauter le pas. 

le regard des autres sur votre business et votre motivation

Pour ne rien vous cacher, à cette époque, mon entourage me regardait avec de grands yeux. Et moi, je me disais : “Je peux enfin quitter ce système que je hais, je peux enfin exercer un métier qui m’anime, quitter mes parents…” Cependant, pour réussir, je n’avais pas d’autres choix que de me donner à 200 %.

Une transformation radicale

Tout cela pour vous dire que ce cheminement m’a transformé et a créé mon destin. Alors oui, vous aussi, vous pouvez le faire ! Je ne vous dis pas que ce sera facile, mais tout est possible à celui qui fait preuve de persévérance et d’une grande détermination.

Ce qu’il faut retenir 

  • Primo, pensez à avoir constamment une démarche d’exploration. Veillez également à être honnête avec vous en repérant si vous avez la fâcheuse habitude d’abandonner une activité trop rapidement. Vous pouvez aussi songer à faire le point sur toutes les activités que vous avez déjà testées. Ainsi, vous pourrez déterminer celles qui vous motivent réellement. Ensuite, accrochez-vous et n’abandonnez pas dès la première tempête.
  • Secundo, trouvez-vous un projet qui vous anime, et surtout, qui vous sort de votre zone de confort. C’est grâce à cela que vous pourrez grandir et devenir une meilleure version de vous-même. 

Pour aller plus loin, vous trouverez dans cette vidéo quelques pistes pour savoir si votre idée peut fonctionner ou non :

Vous connaissez maintenant 2 astuces concrètes pour trouver sa voie dans la vie. D’ailleurs, où en êtes-vous ? Faites-moi part de vos expériences dans les commentaires. Et venez également découvrir les 8 étapes indispensables pour réussir un projet. Elles vous permettront de démarrer sur les chapeaux de roues. 😉