Travailler de n’importe où, s’organiser comme on le souhaite et voyager au gré de ses envies en fait rêver plus d’un. Cependant, pour devenir digital nomad, il faut respecter des étapes. Cela ne se fait pas en un claquement de doigts, bien au contraire. Mais si vous êtes ici, c’est que vous avez décidé de prendre le taureau par les cornes afin d’atteindre cet objectif. Ne bougez pas, car dans cet article, vous trouverez tout ce qu’il vous faut afin de démarrer votre projet sur de bons rails. Ainsi, vous pourrez sortir une bonne fois pour toute de la routine métro-boulot-dodo

1 – Définir ses objectifs pour devenir digital nomad

Quand on souhaite voyager tout en travaillant, la plupart des gens s’imaginent sous les cocotiers avec leur ordinateur sur les genoux. Certes, mais devenir digital nomad n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. C’est un projet de taille qui va demander du travail, beaucoup de travail, surtout au début. 

Avant de vous lancer dans l’aventure, il est donc préférable d’avoir les idées claires sur vos objectifs. Ainsi, vous ne risquerez pas de vous décourager dès la première tempête. Pour ce faire, je vous invite à vous poser quelques questions :

  • Pourquoi voulez-vous devenir digital nomad ? 
  • Dans quelle activité souhaitez-vous vous lancer ?
  • Dans quels pays aimeriez-vous aller ?
  • Quel rythme pensez-vous adopter ? 
  • Quels sont les éléments sur lesquels vous êtes prêt à faire des compromis ? Etc.

Y répondre vous permettra d’être davantage structuré et donc, d’augmenter vos chances de succès. 😉

2 – Se construire un budget prévisionnel

Soyons clairs : vouloir adopter ce style de vie, c’est une chose, mais sans argent, vous n’irez pas bien loin. D’ailleurs, c’est souvent une question qui revient sans cesse quand on souhaite voyager avec son ordinateur sous le bras. 

Prenez donc quelques minutes pour réfléchir afin d’avoir une idée précise concernant le mode de vie que vous aimeriez avoir. Une fois que c’est fait, il ne vous restera plus qu’à prévoir un budget prévisionnel par mois. Bien entendu, celui-ci dépendra avant tout de votre destination. 

Dès le début de leur activité, beaucoup de nomades digitaux décident de se rendre en Asie du Sud-Est et pour cause… Il est vrai que cette partie du monde en attire plus d’un, notamment car le climat y est très agréable. Le coût de la vie joue également un rôle fondamental dans cette histoire. Par exemple, en Thaïlande, celui-ci est 48 % moins élevé qu’en France.

3 – Arrêter les excuses 

Pour devenir digital nomad, il faut également en finir avec les excuses : “je ne vais jamais trouver de clients, travailler en ligne n’est pas fait pour moi, je n’y arriverai jamais, ma famille ne comprendrait rien, etc.” Bref, elles sont tellement nombreuses que je pourrais en consacrer des pages et des pages. 🙂

Si c’est votre cas, laissez-moi vous dire que vous n’êtes pas seul(e) dans cette situation. Certains ont su se débarrasser de leurs peurs et de leurs croyances limitantes, alors pourquoi pas vous ? Je ne suis pas en train de vous dire que c’est facile, bien au contraire. Mais sachez que celles-ci sont de véritables freins à votre épanouissement personnel. Il ne tient qu’à vous de vivre la vie dont vous rêvez. Vous êtes le seul acteur de votre vie et donc, de votre bonheur, ne l’oubliez pas.

4 – Choisir son activité nomade

devenir digital nomad choisir son activité

Vous devez mettre le doigt sur ce qui vous correspond le mieux. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Créer un business en ligne : blog, site e-commerce, devenir influenceurs, etc ; Vous pouvez télécharger gratuitement mon livre “Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog” afin de vous guider dans cette activité.
  • Travailler à distance, mais encore avoir un patron : service client, secrétaire, avocat d’agence, etc ;
  • Devenir freelance : correcteur, traducteur, rédacteur web, développeur web, coach, consultant, community manager, etc.

Les possibilités pour devenir digital nomad sont multiples. Cependant, il faut tout de même s’assurer de pouvoir tout gérer en ligne, le tout depuis une simple connexion internet. 

Il est aussi important de choisir un métier qui vous anime, car démarrer un tel projet n’est jamais une mince affaire. Eh oui, à vos débuts, vous devrez mettre les bouchées doubles afin de lancer la machine. 

5 – Avoir une stratégie pour démarrer sur les chapeaux de roues

Dans un premier temps, vous ne devrez, en aucun cas, partir dans tous les sens ! En fait, avant de vous lancer, vous devrez réfléchir à votre cible idéale. C’est le meilleur moyen de bien commencer. Vous devez donc vous spécialiser et vous adresser à un seul type d’interlocuteur. Cela vous parait peut-être contre-productif, mais pour sortir du lot, c’est sans doute la meilleure chose à faire. 

Dès lors, que vous aurez défini votre cible, il vous faudra construire votre offre. Celle-ci doit répondre à un besoin et résoudre une problématique bien précise. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à réaliser votre grille tarifaire pour pouvoir négocier le moment venu. 

6 – Démarcher de manière efficace

Quand on débute, démarcher des clients semble inévitable. Certes, la vente ne plaît pas à beaucoup de monde, mais pourtant, cette compétence est un indispensable si vous souhaitez développer votre chiffre d’affaires. 

Si vous avez de la chance, il est tout à fait possible qu’on vienne vous chercher, mais sachez que ce type de situation est extrêmement rare. Plus vous aurez d’expérience, plus on viendra toquer à votre porte, mais avant cela, la patience et la persévérance sont de rigueur. Bien entendu, démarcher ne se fait pas n’importe comment. Vous devrez adopter une stratégie efficace afin de convertir vos prospects plus facilement. 

Comme je vous l’ai dit, vous devrez persévérer afin de vous faire une place dans votre activité. Mais je vous préviens : au début, vous aurez bien du mal à recevoir des retours positifs. D’ailleurs, c’est souvent là que la plupart des gens jettent l’éponge. Restez motivé, accrochez-vous à votre “pourquoi”, et tout ira bien. 

7 – Déclarer son activité auprès de l’administration

Une fois que vous aurez réussi à obtenir vos premiers clients, vous devrez vous déclarer. Certes, l’administration française peut nous en faire voir de toutes les couleurs, mais quand on commence une activité en ligne, mieux vaut opter pour le statut de micro-entreprise. 

Il vous suffira simplement de quelques minutes pour créer votre entreprise en ligne. Il en va de même pour la partie comptable : déclarer son chiffre d’affaires tous les mois est un jeu d’enfant. Cette option est donc très intéressante pour démarrer et devenir digital nomad

8 – Gérer la transition vers sa nouvelle vie

Les situations dépendent de chacun, mais certains devront quitter leur emploi salarié pour voler de leurs propres ailes. J’imagine bien que vous avez hâte d’y être, mais à ce stade, vous n’êtes pas encore parti. Eh oui, il reste quelques points à régler tels que : votre logement, la vente de vos biens personnels, vos abonnements, etc.

Mais ce qui est sûr, c’est que vous allez devoir faire face à de nombreux changements dans votre vie, notamment celui d’être en total décalage avec votre entourage. Vous devez également prendre en compte le fait de devoir gérer votre argent différemment. Il vous faudra du temps pour vous adapter à votre nouveau quotidien, mais vous verrez… vous finirez par voir le monde différemment, c’est certain.

9 – S’organiser pour devenir digital nomad

organisation digital nomad travailler partout dans le monde

Ne plus avoir de patron sur le dos est une aubaine, mais d’autres problématiques vont pointer le bout de leur nez :

  • Tout d’abord, être à son compte, signifie être le seul maître à bord. Vous ne pourrez donc compter que sur vous-même pour vous mettre au travail ;
  • De plus, si vous comptez bouger souvent, vous devrez toujours vous assurer d’avoir une bonne connexion internet à disposition. Certains adopteront davantage le “slow travel”, quand d’autres préféreront bouger de pays en pays toutes les deux semaines. C’est vraiment à vous de voir ce qui vous correspond le mieux. 

10 – S’amuser et profiter de sa nouvelle vie de nomade digital

Cela vous parait peut-être évident, mais avoir une entreprise apporte parfois son lot de stress et de fatigue. C’est pourquoi, vous devrez prendre du temps pour vous. Devenir digital nomad n’est pas un métier, mais bien, un style de vie. Alors, rappelez-vous toujours pourquoi vous avez décidé de vous lancer dans cette aventure. Cela vous permettra de vous accrocher dans les moments de doute. N’oubliez pas également de profiter le moment venu, car une chose est sûre : vous l’aurez bien mérité ! 😉

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour devenir digital nomad. J’espère que ces conseils vous auront été utiles. Si vous avez la moindre question, je vous laisse m’en faire part dans les commentaires. Je vous remercie et avant de partir, venez découvrir 13 astuces pour se lever de bonne humeur tous les matins