Vous attachez trop d’importance au regard des autres ? Vous êtes sensible à la critique et à ce que l’on pourrait penser de vous ? Rassurez-vous : vous êtes comme la plupart des gens. Le problème, c’est que nos peurs du jugement tendent à nous limiter dans nos actions, et à nous freiner dans nos succès.

Je vous explique aujourd’hui comment faire pour se détacher petit à petit du regard des autres et avancer dans vos projets plus sereinement.

Avoir conscience que la peur du jugement est un frein au succès

Je vais commencer par vous donner un exemple très concret me concernant.

Comme vous le savez probablement, j’ai une chaîne YouTube sur laquelle je poste énormément de vidéos. Ces vidéos sont parfois tournées chez moi – et parfois en extérieur. Ce qui veut dire que je me filme tout seul, et que je parle à mon iPhone. C’est quelque chose qui est devenu normal pour moi et que je fais sans me poser de questions – mais cela n’a pas toujours été aussi simple !

Au départ, j’avais du mal à tourner des vidéos en extérieur, je me sentais observé, jugé par les personnes que je croisais dans la rue. Pourtant, je savais que ce que je faisais avait du sens. Je faisais des vidéos pour une raison très simple, très rationnelle, j’avais une vraie raison de les faire. Et malgré cela, je me préoccupais du “qu’en dira-t-on” et cela m’a freiné. Mais si à cause de mes peurs j’avais décidé d’abandonner, de ne pas tourner mes vidéos, je n’en serais pas là où j’en suis aujourd’hui. (Et si vous aussi vous voulez vivre la vie de vos rêves, je vous invite à commencer par télécharger mon livre gratuitement : “Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog“)

Aujourd’hui, j’ai compris que les vidéos que je tourne sont utiles à certaines personnes, qu’elles sont regardées et qu’elles apportent de la valeur. C’est ce qui me motive à continuer, à passer outre la critique et le qu’en-dira-t’on.

Vous passez du temps à penser au regard des autres ? Vous vous posez peut-être même ces questions : « qu’est-ce que les gens vont penser de moi ? », « qu’est-ce qu’ils vont bien pouvoir se dire ? » ? Voilà autant de temps que vous ne passez pas à avancer dans vos projets.

Prenez conscience que le regard des autres est un frein à votre succès.

Se focaliser sur les personnes qui apprécient ce que vous faites

Quoi que vous fassiez, quelque soit le projet sur lequel vous avancez, il y aura toujours 3 types de personnes :

  • Les personnes qui n’adhéreront pas du tout à ce que vous faites
  • Celles qui seront indifférentes car je sujet ne les intéresse pas
  • Celles qui vont adorer ce que vous faites, vous admirer

Ce qui veut dire que dans la vie, rien de ce que vous faites ne peut faire l’unanimité. Il est impossible de faire quelque chose qui soit intéressant pour le plus grand nombre, sans s’exposer à des critiques et au jugement des autres.

Pour réussir à avancer et à devenir indifférent au regard des autres, concentrez-vous sur les personnes qui apprécient ce que vous faites et qui vous soutiennent.

Accepter que ce que l’on fait est juste pour se détacher du regard des autres

Vous savez que ce que vous faites est juste ? Vous en avez conscience ? Alors cela va vous aider à vous détacher du regard des autres.

Prenez le temps de réfléchir à ce qui vous fait peur. Réfléchissez à ce qui est important pour vous et qui est parfois source de jugement ou de critique. Si vous êtes convaincu que ce que vous faites est la bonne chose à faire, le fait que certaines personnes émettent un avis n’interférera pas avec vos objectifs et votre motivation.

Je vais prendre un exemple que j’aime beaucoup, celui de l’école philosophique du cynisme d’Athènes. Les élèves de cette école s’entrainaient à être plus résistants au regard des autres. Comment ? En faisant quelque chose qui n’a ni queue ni tête, dans le but de susciter l’intérêt et d’attirer le regard des autres. Ils attachaient un poisson au bout d’une corde, puis ils allaient le promener sur l’Agora – la place principale de la ville d’Athènes.

L’objectif de cet exercice était simple et très rationnel : s’entraîner à résister aux jugements. Les personnes qui passaient et n’avaient aucune idée du fait qu’il s’agissait d’un exercice, d’un entrainement, se moquaient d’eux. Alors que les élèves qui faisaient cet exercice savaient qu’ils avaient un but précis. Ceci leur permettait de se rendre compte que ces moqueries étaient infondées et n’avaient pas de valeur. Ainsi ils pouvaient passer outre.

Pensez à vos projets, affirmez-vous que vous faites exactement ce qu’il faut. Dites-vous que les personnes qui émettent un jugement n’ont simplement aucune idée de ce que vous êtes en train de faire.

Vous deviendrez beaucoup moins sensible à la critique et aux jugements.

se détacher du regard des autres faire face à la critique

Se lancer des défis pour se détacher du regard des autres

Il n’existe malheureusement pas de remède miracle pour devenir plus résistant à la pression sociale, ou pour se détacher du regard des autres. J’applique cependant une méthode qui m’aide à avancer chaque jour un peu plus !

Il s’agit de la méthode des petits pas. L’idée, c’est d’avancer étape par étape, d’en faire un peu plus chaque jour.

L’objectif, c’est de sortir tous les jours de votre zone de confort. Mais, sans pour autant faire quelque chose qui vous terrifie au plus profond de vous et que vous considérez comme insurmontable. Commencez par faire une action avec laquelle vous n’êtes pas très à l’aise. Celle-ci doit être une action qui vous demande des efforts mais sans être terrifiante pour autant.

Lancez-vous des défis et avancez progressivement pour vous désinhiber. Il s’agit de tout petits pas, de minuscules progrès, mais grâce à eux, vous arrivez d’ici quelque temps à faire des choses qui aujourd’hui vous semblent monumentales.

En faisant les choses de cette manière, vous vous débarrasserez petit à petit de votre peur du jugement et du regard des autres. En effet, des actions qui initialement vous faisaient peur ont fini par devenir normales. Vous finirez par avoir suffisamment de résistance aux moqueries et au regard des autres pour que ceux-ci n’interfèrent pas avec vos objectifs et vos projets.

L’objectif final, c’est d’avoir suffisamment de résistance au jugement et au regard des autres pour que cela ne vous empêche pas de faire les choses qui vous tiennent à cœur, qui sont importantes pour vous.

Il y aura toujours des personnes qui ne vont pas comprendre ce que vous faites. Mettez ces personnes de côté. Concentrez-vous uniquement sur celles qui comprennent et apprécient votre démarche. C’est ce qui vous permettra de toujours aller de l’avant ! Et pour vous aider à être encore moins sensible au regard des autres, voici une petite vidéo qui vous aidera dans ce sens :